AUTOTEST VIH : LIBRE D'ACCÉDER À LA CONNAISSANCE DE SON STATUT

Sénégal

Outils complémentaires d’utilisation de l’autotest de dépistage du VIH

Téléchargement de la brochure complémentaire d’utilisation de l’autotest de dépistage du VIH

Vidéo de démonstration

Contexte épidémiologique

Le Sénégal a, dès le début de l’épidémie, adopté une réponse adaptée pour en limiter la propagation. Le taux de prévalence dans le pays a toujours été faible en population générale, et la proportion de personnes accédant aux traitements est en constante augmentation (54,1% en 2017 contre 31,2% en 2013). Pour atteindre l’objectif d’élimination du VIH/SIDA d’ici 2030, les populations vulnérables, et parmi elles celles jamais dépistées, doivent accéder à leur statut, car aujourd’hui, encore plus d’un quart de la population ignore sa sérologie VIH.

Pays

Sénégal

Prévalence VIH

0,4%

Premier 90

71%

Deuxième 90

76%

Troisième 90

75%

A qui s’adresse le projet ?

  • Populations-clés difficiles à atteindre et leurs partenaires :
    • hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH)
    • professionnel.le.s du sexe (PS), y compris occasionnel.le.s, et leurs partenaires et clients
  • Partenaires de personnes vivant avec le VIH (PVVIH)
  • Patients porteurs d’une infection sexuellement transmissible (IST) et leurs partenaires

Comment seront distribués les autotests du VIH ?

En se basant sur l’expertise des organisations à base communautaire et des centres de santé publics partenaires du projet ATLAS, les autotests seront distribués aux populations clés par les canaux suivants :

  • Distribution à base communautaire aux HSH et PS
  • Sites de consultation et de traitements des IST
  • Distribution aux usagers de drogues via le CEPIAD
  • Sites de prise en charge des PVVIH

Près de 60 000 autotests de dépistage du VIH seront distribués dans les régions de :

  • Dakar (1)
  • Thies (2)
  • Ziguinchor (3)

Partenaires

Le projet est mis en œuvre avec

Et aussi en collaboration avec :

  • Le Programme National de Lutte contre le Sida, la Division de la lutte contre le Sida et les Infections sexuellement transmissibles, la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement
  • Et le Cepiad, le CTA, Enda et SSD